La gamification en entreprise : Définition et intérêts

1. Définition de la gamification

Le jeu, c’est tout ce qu’on fait sans y être obligé” Mark Twain (écrivain américain du XIXe siècle).

L’humain est naturellement attiré par les jeux. Si je vous propose d’un côté de jouer à un jeu et de l’autre faire des corvées ménagères ou du reporting, qu’est-ce qui vous intéresse le plus ? Vous voyez l’idée. Le principe de gamification en entreprise intègre cette prédisposition que l’on a pour les jeux en intégrant des éléments ludiques dans nos tâches.

On doit retrouver 4 éléments pour que l’expérience utilisateur gamifiée soit cohérente :

  • Les mécaniques de jeu
  • Les dynamiques de jeu
  • Les composants du jeu
  • Les profils des joueurs

Les mécaniques de jeu guident l’action des joueurs pour passer d’une étape à la suivante. Elles sont réparties en 3 phases : la considération, la conversion et la fidélisation.

7 mécaniques existent. Les didacticiels et tutoriels pour expliquer les fonctionnalités et emporter l’adhésion des utilisateurs (considération). Les défis pour déterminer les objectifs à atteindre et les niveaux pour montrer la progression (conversion).

Les systèmes de points, de scores, de moyennes pour faire un feedback. Les récompenses pour engager l’utilisateur dans le jeu. Les classements sous forme de tableau, de médailles pour créer du lien avec les autres utilisateurs et faire naître la compétition et les notifications pour appeler à l’action (fidélisation).

Gamification, mécanismes de jeu

Les dynamiques de jeu sont les aspects généraux du jeu : le ton employé, les contraintes, l’émotion, le scénario, la progression, les interactions. Elles sont associées aux mécaniques et de jeu et rendent l’expérience cohérente.

Les composants du jeu structurent encore un peu plus le jeu avec des avatars, des tableaux de scores, une représentation des différents niveaux de jeux, le système de points, des équipes …

Enfin, on trouve les joueurs classés en 4 profils selon leur tendance à aller plus vers les autres joueurs ou le monde dans lequel ils évoluent et leur tendance à l’action ou à l’interaction.

  • Accomplisseurs ou collectionneurs : qui aiment relever des défis, suivre leur progression et être pris comme référence. Leur but : obtenir un maximum de compétences ou devenir le meilleur dans leur discipline et agir sur le monde.
  • Tueurs : qui veulent gagner (à la loyale … ou pas). Ils vont chercher à multiplier leurs compétences et agir sur les joueurs.
  • Explorateurs : qui aiment la découverte et se lassent des jeux répétitifs. Ils vont remettre en question les habitudes et interagir avec le monde.
  • Socialiseurs : qui aiment les relations avec les autres joueurs, la coopération et être utiles.
Gamification, Profils de joueurs

2. Intérêts de la gamification en entreprise

Mais à quoi ça sert la gamification ? Cela pourrait se résumer en 4 mots : productivité, compétences, innovation et fidélisation.

On améliore la productivité en fluidifiant les process internes, en évitant les dysfonctionnements, les effets de silo grâce à la dimension sociale du jeu et donc les interactions entre les services.

La gamification facilite la montée en compétences grâce à l’apprentissage via l’expérience. Dans un système gamifié la prise de risque est facilitée, le droit à l’erreur existe. En bonus, l’attention aux détails et les compétences de résolution de problèmes se développent (très utile dans les fonctions en relation avec les clients).

La gamification facilite l’innovation grâce aux échanges plus nombreux et à l’information qui est plus facilement disponible.

Enfin, elle permet de fidéliser les collaborateurs car les salariés sont plus heureux et motivés lorsqu’ils utilisent un logiciel gamifié.

--

--

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store